Loïc Prigent… adore la mode !

Si vous vous intéressez de près ou de loin à la mode, vous connaissez probablement déjà Loïc Prigent, et si ce n’est pas la cas, vous devez absolument vous précipiter sur tous ses reportages pour rattraper ce que vous avez raté. Depuis plusieurs années, il suit et documente le monde nébuleux de la mode, les créateurs en crise dans leur maison de couture, les défilés et les personnalités farfelues qui se donnent des coups de coude au premier rang, les collections, les tendances actuelles et passées… C’est un vrai bonheur !

C’est grâce à Stupéfiant ! que j’ai d’abord découvert le travail de Loïc Prigent. Stupéfiant !, c’est une émission culturelle vraiment bien faite et présentée par Léa Salamé pour France 2 (et qui a une chaîne Youtube avec tous les replay, si vous voyez ce que je veux dire…). Il y a des dizaines de reportages passionnants, des interviews, des enquêtes… Et Loïc Prigent qui se charge de La Brigade du Stup’ et explore des thématiques culture, art et mode, toujours avec un angle original. Le sujet est chaque fois vraiment travaillé, bien traité et avec humour, c’est dynamique, intéressant, extrêmement riche. Loïc Prigent connaît la mode sur le bout des doigts. Il propose des reportages sur des thèmes d’actualité, mais aussi parfois sur des thématiques générales qui traversent les décennies… Un exemple parfait avec ce reportage de La Brigade du Stup’ : mode et catholicisme où il nous fait un déroulé en images toutes marques et toutes époques confondues. Un exposé impressionnant de sa culture mode.

On connaît aussi Loïc Prigent pour ses 52 minutes de mode sur la Fashion Week, ses reportages pour Canal+, ses documentaires pour Arte et notamment celui sur la Maison Chanel avec Mademoiselle Agnès… Bref, il est partout et depuis longtemps. MAIS, et c’est un mais incontournable, il faut aussi noter que Loïc Prigent a sa propre chaîne Youtube ! Et depuis quelques mois il y poste chaque semaine un reportage exclusivement mode. Encore plus de coulisses, de fun, de personnalités incroyables, du plus sérieux au plus délirant. Dans ses reportages, il se présente un peu comme un outsider. Un journaliste passionné et largement accepté par le monde de la mode mais qui reste toujours un pied en dehors. Un spectateur attentif et parfois moqueur qui ne perd pas son objectivité et quelque part sa « normalité ». Face aux pluies de paillettes et de folies fashion, Loïc Prigent reste waterproof (mais rigole à côté et partage avec nous). 

C’est déjà passionnant mais ce n’est pas tout. A force de courir les backstages et les séances fitting endiablées, Loïc Prigent a fini par accumuler une impressionnante collection de petites phrases délirantes entendues ça et là. Des designers désabusés, assistants dépassés, journalistes mode inspirés, couturiers en crise, mannequin hypoglycémiés, lui-même ou son caméraman à la terrasse d’un café… chacun y va de son commentaire et c’est apparemment souvent du délire vu le nombre qui en ressort. Loïc Prigent a d’abord commencé par partager ces pépites sur son compte Twitter, sans jamais révéler ni l’auteur ni le contexte, puis a finalement sorti un livre qui les compile sur plusieurs années : J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste (ou une phrase véritablement prononcée avec sérieux par on ne sait qui on ne sait où). Apparemment, il y a énormément de sorties de route… C’est vraiment hilarant ! Je conseille ce livre à tous, à picorer de temps en temps. Il continue aujourd’hui de consigner scrupuleusement ces petites phrases et les partage sur son compte Instagram : allez y faire un tour !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s